Johnny Madness

486182_445471595517113_1144609981_n

Johnny Madness : human beat box, imitateur, bruiteur… Je suis né en 1981 an Liban, c’est là-bas que je débute mes premières imitations dès l’enfance en imitant mes proches, mes amis, mes profs, les commerçants… Je m’intéresse ensuite aux bruitages de la vie courante (véhicules, sons de rue, de séries tv…). À cette époque, ma culture musicale est essentiellement marquée par la musique orientale et la culture francophone qui touche fortement mon pays à cette époque (Joe Dassin, Dalida, Aznavour…), tout en étant bercé par le rock américain très présent lui aussi à cette période. Mais c’est en arrivant en France en 1989 que je découvre réellement la diversité de la variété française, je suis fasciné par le style unique de certains de ses acteurs (Brassens, Renaud, Julien Clerc…). Je décide de les imiter, puis viendront les présentateurs télé, les hommes politiques… Vers les années 2000 ma voix mue, je deviens baryton et perds par la même la moitié de mes imitations mais c’est à cette même période que je découvre le «human beat box» (ou art de la percussion vocale). Je vais pratiquer cet art 5 heures par jour durant 8 années ce qui va m’apporter une précision et une clarté dans mon savoir faire qui interpelleront et sèmeront la confusion dans l’esprit du public lors de mes premiers shows («Est-ce vraiment lui qui fait tout ça ?»).

Voyant la réaction du public je décide de faire la synthèse de mes 3 savoirs faire afin de lui apporter un show plus accessible, sur mesure, dans lequel il sera successivement auditeur, spectateur et enfin acteur. En effet, l’interaction avec le public reste mon but principal, elle est la clef d’un show réussi car à côté de la performance s’ajoute le côté pédagogique du spectacle : le public doit comprendre ce qui se passe, pour moi c’est essentiel, de la même façon, je vais mettre le public dans une situation et le rendre personnage de mon histoire…

Mes influences sont très diverses : rock, soul, funk, hip hop, variété nationale et internationale, blues, drum and bass, electro, house, reggae, ragga, hip hop, classique, jazz… Et on les retrouve (presque) toutes dans mes shows. Voilà 6 ans que je me produis sur Toulouse et ailleurs en partant des petits bars miteux jusqu’au grand Zénith en passant par les clubs, pubs, salles de spectacles, théâtres, etc.…

La somme de toutes ces influences, composantes et périodes de ma vie donne « Johnny Madness » : une archive musicale étendue sur 27 ans et contenue dans une seule et unique bouche ! Donc ce que j’amène sur scène n’est pas une fiction, pas un personnage créé de toutes pièces mais plutôt tout ce que j’ai pu voir ou entendre de 1981 à nos jours… : ma propre histoire. Je m’exerce actuellement à la « talk box », instrument légendaire qui sera à l’honneur dans mon prochain one man show, accompagné de sampleurs, claviers et autres effets…